Third Reich (Avalanche Press)

Le forum français dédié au jeu Third Reich de l'éditeur Avalanche Press
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Danzig 1939

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
hannon
Maréchal
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : Paris (Vanves)
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Danzig 1939   Lun 28 Aoû à 15:50

C’est reparti !

Résumé des épisodes précédents :
Septembre 1939, la Pologne cède à l’ultimatum de l’Allemagne et lui abandonne le couloir de Danzig. La Pologne commence Neutre. L’Allemagne déclare la guerre à la Grande Bretagne et à la France et s’empare du Benelux mais aussi de la Lituanie et de la Lettonie. L’URSS envahit l’Estonie. Un pacte de non-agression est signé entre l’Allemagne et l’URSS en Hiver 1939. L’Italie rejoint l’Allemagne.
La France capitule au printemps 1940 (création de Vichy).
Eté 1940 : la Hongrie rejoint l’Axe. L’URSS attaque la Roumanie mais une intervention diplomatique allemande met fin à la guerre.
En Automne 1940 les Allemands débarquent en Angleterre ( !) après de dures batailles aériennes au dessus de la Mer du Nord.
Hiver 1940 : l’URSS réattaque la Roumanie ce qui provoque cette fois une déclaration de guerre allemande. C’est la guerre à l’Est.
Eté 1941 : après une rude bataille diplomatique, les Polonais rejoignent le camp allemand, élargissant ainsi considérablement le front de l’Est.
L’Angleterre capitule enfin mais le Common Wealth continue la lutte.
Les Allemands débarquent en Palestine.
Eté 1942 : les USA rentrent en guerre contre l’Axe !
Automne 1942 : l’Allemagne envahit la France de Vichy tandis que les USA occupent l’Afrique du Nord. En URSS, les troupes soviétiques souffrent et perdent du terrain. L’Egypte britannique est assiégée…

Automne 1942 (suite)
Phases militaires
France du sud : l’armée allemande prend position sur la côte d’Azur.
Tunisie : les renforts des deux camps (US et Italo-Allemands) arrivent en masse à la frontière tuniso-libyenne.
Egypte : les forces britanniques sont épuisés par des mois de combat (nombreuses unités réduites) et l’Axe lance une nouvelle double offensive (de l’ouest et depuis le Sinaï), cette fois-ci couronnée de succès : Alexandrie et Suez tombe entre ses mains. Quelques poches ennemies résistent, dont notamment au Caire. La flotte britannique d’Egypte se réfugie à Chypre.
URSS : les forces de l’Axe poursuivent leur offensive et profitent de la faiblesse du front sud pour s’emparer (non sans combats) de Kharkov et Stalino. Les grands espaces au-delà de l’Ukraine sont ouverts aux Allemands et à leurs alliés. Un raid de cavalerie roumaine atteint même Maïkop dans le nord Caucase. Un assaut est lancé sur la forteresse de Sébastopol mais sans succès. Au nord du front, Smolensk est capturée. Les pertes soviétiques sont sensibles.

Hiver 1942
Phases politiques :
Evènement : les partisans russes commencent à faire leur apparition (règle maison).

Phases militaires :
Contrôle des mers : combats aériens en Méditerranée centrale ; le contrôle reste partagé.
Egypte : les dernières unités Brit sont éliminées et le Caire est prise, assurant ainsi la mainmise de l’Axe sur le Proche Orient et la moitié de l’Afrique du Nord.
Tunisie : deux corps blindés US s’élancent dans le désert et affrontent un corps de Panzers ; celui-ci est réduit sous la puissance du choc mais tient ses positions. Les renforts des deux camps continuent d’arriver, promettant plus que de simples coups de mains…
URSS : Au sud, deux Panzer Corps foncent à travers les étendues gelées et s’emparent en bout de course de Stalingrad. Au centre et au nord, une vaste opération d’encerclement est conduite avec succès : Briansk et Kursk tombent tandis que de nombreuses unités soviétiques sont contraintes à la reddition. Le front soviétique vient de se désagréger !

Photos dans le prochain épisode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalman
Maréchal


Nombre de messages : 33
Localisation : orléans
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Danzig 1939   Lun 28 Aoû à 19:39

merci, Hannon, pour la suite du CR, ça valait le coup d'attendre un mois et demi ( mème les dictateurs mégalomanes ont droit à des vacances Wink )

1943 verra-t'elle la fin du monde libre ? ( enfin, je veux dire, des alliés ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hannon
Maréchal
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : Paris (Vanves)
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Danzig 1939   Mar 29 Aoû à 10:13

Pas de quoi Kalman ! Il faut aussi remercier mon adversaire (l'Allié) qui s'accroche dur et continue la lutte avec un moral inébranlable ! De quoi m'inquiéter en permanence !

Printemps 1943
Phases politiques :
L’Australie et la Nouvelle-Zélande décident de renforcer leur participation dans la guerre contre l’Allemagne : envoi d’un corps mixte au Canada (base britannique principale) et participation accrue à l’effort de guerre (+5 BRP/an).
Grèce : le gouvernement accepte la protection britannique (statut Client)
URSS : Les USA acheminent massivement leur aide par l’Iran (20 BRP).

Phases militaires :
Contrôle des mers : immense bataille aérienne en Méd Centrale. Les pertes US sont très importantes mais le contrôle reste partagé. En Méd Occidentale, le contrôle est gagné par les USA.
France du Sud : des bombardiers lourds américains (5 SAC) décollent d’Algérie et bombardent les usines et chantiers navals de Marseille, causant d’importants dégâts (3 BRP) ! Plusieurs bombardiers (1 SAC) sont néanmoins abattus par la DCA.
Grèce : deux corps britanniques débarquent à Athènes et Salonique…
Tunisie : attaques US à la frontière libyenne. Le front ne bouge pas malgré des pertes en unités dans les rangs de l’Axe.
URSS : front des steppes : les Panzers foncent sur Astrakhan mais sont stoppés par la garnison. Stalingrad est délaissé un instant par erreur, permettant l’insurrection de la ville et l’apparition de partisans (INF 1-3). Nouvel assaut sur Sébastopol, qui tient bon.
Front nord : l’armée polono-allemande poursuit l’Armée Rouge et s’empare de Tula ; la banlieue sud de Moscou est atteinte…

La situation de l’URSS semble désespérée mais l’Etat-major allemand s’inquiète du colossal arsenal américain déployé en Afrique du Nord (dont des navires de débarquement…) et de la présence britannique en Grèce. Rappelons que la Yougoslavie est encore neutre mais fait preuve de clairs sentiments anti-italiens…

Situation début Ete 43 :
http://img135.imageshack.us/img135/1552/debete43st5.jpg

zoom sur le front de l’Est
http://img222.imageshack.us/img222/8788/debete43zui4.jpg

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilien
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Danzig 1939   Mar 29 Aoû à 16:02

Bonjour,
Merci pour la suite de ton compte rendu Hannon. J'ai fait une partie en solo fin juillet/début août. Je désirais faire un compte rendu, mais je me suis loupé dans mes notes et mes photos. Sad L'Axe a gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thirdreichap.forumactif.com
hannon
Maréchal
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : Paris (Vanves)
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Danzig 1939   Lun 4 Sep à 17:08

Eté 1943
Phases politiques : en Yougoslavie les diplomates anglais réussissent à raviver les vieux contentieux territoriaux vis-à-vis de l’Italie, et l’influence italienne descend à 1/Hostile. Il y a une chance sur 6 que la Yougo transforme cette haine en déclaration de guerre : le dé est lancé et… guerre !!! La Yougoslavie déclare la guerre à l’Italie (et par là même à tous ses alliés…) ! Les USA passent immédiatement au statut Client (droit d’entrée) mais les Brit, bien qu’en hausse suite à leur succès diplo, non pas réussi à convaincre le gouvernement yougo de la nécessité des troupes britanniques (statut Ami, mais augmentera de +1 par tour dorénavant).
URSS : arrivée massive de matériel US (20 BRP).

Phases militaires : le réveil d’un géant…
Contrôle des mers :
- Atlantique nord : une flotte US part d’Islande avec des troupes à bord ! La Kriegsmarine ayant donné la priorité à l’Atlantique centre (Western approaches = côtes du Pays de Galles et de France), les US arrivent sans encombre au large des côtes écossaises.
- Méditerranée occidentale : l’aviation ALL, en infériorité numérique, laisse le contrôle aux américains.
- Méd centrale : les italo-allemands ont concentré l’essentiel de leurs moyens dans cette mer pour interdire le passage des navires alliés vers la Yougoslavie. Devant l’ampleur de ces moyens (16 TAC !), les USA préfèrent s’abstenir.

URSS : les Soviétiques contre-attaquent et parviennent à repousser un Panzer Corps hors des banlieues de Moscou. Un peu vexés par cette défaite locale les ALL décident d’une double attaque en direction de la capitale, l’objectif étant de percer la 1ère ligne de défense et d’attaquer la capitale russe en phase d’Exploitation. La première attaque échoue mais la seconde débouche sur les abords ouest de la ville et l’assaut est lancé ! Les chances de réussir sont faibles mais pourtant le succès est là ! : les 2 Panzer Corps, soutenus par de l’aviation, repoussent 2 corps d’Inf de la Garde ! Un corps de panzers rentre dans la ville.
La poche de Vitebsk résiste toujours aux assauts polono-allemands (malgré un reddition partielle).
Plus au sud, l’insurrection de Stalingrad est matée dans le sang et la ville repasse sous contrôle allemand.
Méd Occidentale. : Les bombardiers stratégiques US causent d’importants dégâts aux usines de Marseille et Rome. Puis, deux flottes US quittent les ports d’Afrique du Nord. L’une d’elle débarque 2 INF 3-4 en Sicile qui, soutenues par les canons de la flotte (18 SURF) et l’aviation (4 TAC), se débarrassent sans difficultés des défenseurs italiens (INF 1-3). La seconde flotte se déploie face à Ostie, le port de Rome ! Cette fois débarque une INF soutenue par un corps Blindé flambant neuf et l’artillerie des navires. La garnison italienne se bat vaillamment mais est de justesse anéantie ! Rome est prise par surprise, les Américains s’enfonçant même un peu à l’intérieur des terres !
L’Italie ne se rend pas mais la gestion des défenses côtières est vivement critiquée en haut lieu ! Les troupes de l’Axe basées en Italie s’empressent d’encercler la tête de pont. Une contre-offensive est même lancée (ARM 5-6 ! et INF 3-3 ALL) qui réduit l’INF US avancée dans les Apennins.
Royaume-Uni : la flotte US débarque sans rencontrer de résistance 2 INF sur une presqu’île située au nord-ouest de Glasgow.
Yougoslavie : Un corps expéditionnaire allemand débarque à Zara, en Croatie. Les troupes Yougo attaquent l’Albanie italienne mais sans succès. Dans le même temps les Roumains franchissent la frontière et attaquent directement Belgrade en tentant de franchir le Danube. C’est un échec.

La situation est très tendue pour l’Axe. Si la Yougoslavie n’est pas conquise rapidement, le risque est grand de voir y pénétrer massivement Américains et Britanniques, avec création d’un véritable second front… Le contrôle des mers menant à la Yougo est pour cela essentiel, de même que le maintien de la neutralité grecque…

A suivre (photos dans le prochain épisode).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalman
Maréchal


Nombre de messages : 33
Localisation : orléans
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Danzig 1939   Mar 5 Sep à 9:47

ce CR ne manque pas d'action et de rebondissements, encore bravo Very Happy

Citation :
Il faut aussi remercier mon adversaire (l'Allié) qui s'accroche dur et continue la lutte avec un moral inébranlable

... et un coup de chapeau particulier au joueur allié qui ne lache pas prise malgré la perte du R-U et le matraquage de la Russie, je connais pas mal d'alliés qui auraient déjà jeté l'éponge!
Rien n'est joué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hannon
Maréchal
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : Paris (Vanves)
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Danzig 1939   Mar 5 Sep à 15:44

photo "début Hiver 43" en fin de message.

Eté 1943
Phases politiques : une délégation de personnalités politiques ukrainiennes est reçue à Berlin : ils demandent l’indépendance de l’Ukraine en échange d’une participation financière à la guerre (10 BRP) et la constitution d’une armée (3 INF 1-3). Après moult réflexion, on refuse ; leur armée est trop faible et on touche actuellement 12 BRP grâce à l’exploitation économique du pays…
Grèce : rude bataille diplomatique, les émissaires ALL déploient tous leurs talents pour convaincre la Grèce de rester neutre. Pour l’instant avec succès.

Phases militaires :
Tunisie : la pression US reste forte et l’Axe recule ses positions de 80 km pour éviter un encerclement.
Italie : la tête de pont US ne s’agrandit pas (échec d’une offensive US le long de la côte vers le nord) mais ne rétrécit pas non plus (bonne résistance de l’INF US dans les montagnes).
Ecosse : léger renforcement de la tête de pont US (un QG), pas de mouvements.
URSS : l’aide américaine se fait sentir (pour 1943, 40 BRP US pour une production Sov de 70 !) : des blindés tout neufs sont construits et une violente contre-attaque est lancée contre Moscou (10 points blindés + 12 d’INF contre 4 points blindés ALL)…et la ville est reprise !
Caucase : puissante attaque ALL contre Grozny (3 corps blindés + alliés roumains) mais un corps d’INF Sov de la Garde défend victorieusement la ville…
Yougoslavie : les ALL lancent leurs blindés contre Belgrade, qui résiste à l’envahisseur ! Ils s’emparent par contre du port de Cattaro, une porte d’entrée potentielle des renforts alliés. L’armée Yougo gagne du terrain en Albanie contre les Italiens et s’emparent de Tirana, faiblement défendue ; par ailleurs un raid est lancé en territoire italien (contre Trieste) mais le ravitaillement des raideurs laisse à désirer…

Les forces ALL sont tendues à leur maximum (protection de toute l’Europe de l’ouest, Afrique, Yougo, immenses étendues russes). Conséquence : l’armée ALL proprement dite en tant que puissance offensive n’est que l’ombre de ce qu’elle était en 1941. Seul le groupe d’unités faisant face à Moscou peut encore être appelé « Armée » ; les autres unités ne font plutôt partie que de petits corps expéditionnaires localisés (de Yougo, d’Afrique, du Caucase, etc…).

Répartition des forces allemandes en nombre de pas de pertes :
- Royaume-Uni : 15 (dont 6 GARnisons, 0 ARM)
-France : 22 (dont 10 GAR, 0 ARM)
- Italie : 14 (dont 5 ARM)
- Libye : 17 (dont 8 ARM)
- Egypte : 6
- Yougoslavie/Hongrie : 10 (dont 4 ARM)
- URSS front nord : 41 (dont 14 ARM)
- URSS Crimée : 10 (dont 4 ARM)
- URSS Est : 19 (dont 13 ARM)
Total : 144, mais que de dispersion ! (il y a un gâchis en Crimée, je vais alléger le siège de Sébastopol ; et alléger peut-être aussi les forces d’occupation en France).
Ce qui me rassure c’est que les US sont aussi très dispersés (à part une grosse concentration en Tunisie).
Le Russe semble pouvoir survivre jusqu’à la fin de la guerre ! Sébastopol et Leningrad étant des forteresses, il peut y tenir longtemps, même après la chute du reste du pays (ce qu’il ne semble pas décider à concéder !).

Début Hiver 1943 :
http://img126.imageshack.us/img126/9743/debhiv43sg1.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hannon
Maréchal
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : Paris (Vanves)
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Danzig 1939   Mar 12 Sep à 16:11

Hiver 1943
Phases politiques : Lutte des influences diplomatiques en Finlande : le gouvernement britannique en exil tente de convaincre les Finlandais de l’utilité d’entrer en guerre (« Aidez l’URSS maintenant sinon vous serez les prochaines victimes de l’Ogre allemand ! ». L’ALL tente de temporiser mais sans trop de succès. Le statut actuel du CW est maintenant Client (9/10)… Rappel : la Finlande possède l’Estonie suite au don de ce territoire par l’URSS ; ce qui représente un danger potentiel pour le flanc ouest germano-polonais.
L’ALL aide massivement l’Italie d’un point de vue matériel (40 BRP en tout dans l’année).

Phases militaires :
Remarque préliminaire : les stocks de remplacements (recrues, munitions, matériel de rechange) représentés par les BRP lors des combats, sont quasi-épuisés pour les USA (2 BRP) et l’URSS (1 BRP), trop dépensiers ! Conséquence : quand les BRP atteignent 0 il n’est plus possible de prendre les pertes sur les stocks de remplacement, ce qui oblige à réduire ou détruire des unités (elles peuvent l’être même si les stocks sont suffisants mais c’est plus dur). Les troupes Sov et US sont donc particulièrement vulnérables ce tour !

URSS : les ressources russes en blindés semblent inépuisables ! Une offensive menée par 8 ARM et 6 INF est lancée, sous la neige, dans la région de Moscou (contre 4 ARM et 3 INF) pour dégager un peu les abords de la capitale. Malgré la violence du choc, l’assaut est repoussé, 1 corps blindé russe est réduit contre 1 corps INF ALL.
L’Axe décide d’attaquer tous azimuts pour provoquer un maximum de réductions d’unités. Des unités Sov sont ainsi réduites à Vitebsk, Astrakhan, Grozny et dans la région de Moscou. Belle œuvre d’usure ! Par ailleurs, un raid très nordique du corps blindé roumain permet de s’emparer de Gorki, sur les arrières du front moscovite.
Tunisie : la puissance US se fait sentir à nouveau et le front est enfoncé, isolant même dans le désert un corps ARM ALL. Mais celui-ci tente de rejoindre ses lignes en force, aidé en cela par une contre-attaque amie au nord de la percée US (1 ARM 5-6). L’ARM US est d’abord réduit (manque de BRP) par la contre-attaque puis (2ème activation) détruit par l’assaut du corps ALL isolé ! Ca fait du bien au moral dans la région…
Yougoslavie : par contre là, la mauvaise coordination de l’Axe ne permet la conquête du pays (ce qui aurait permis de toucher ses BRP pour les revenus annuels du tour prochain) : pas moins de trois assauts sont lancés contre Belgrade (ALL, hongrois, roumain), sans succès. Le QG ALL qui serait capable de tout coordonner n’est arrivé que ce tour seulement en redéploiement stratégique (et ne pourra agir qu’au prochain tour)…
Italie : combat dans les Apennins où une INF US est détruite (sur les deux présentes) par manque de BRP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hannon
Maréchal
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : Paris (Vanves)
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Danzig 1939   Jeu 14 Sep à 15:44

Photo situation début été 44 en base de message.

Printemps 1944
Phases politiques : Libye : une mission d’exploration pétrolière italienne découvre d’importants gisements dans le désert. Mais il faudrait 1 an et 10 BRP avant d’extraire les premiers barils (20 BRP/an !). Devant la menace sérieuse pesant sur la Libye, le Duce préfère garder secrète cette découverte et choisit de ne pas investir.
Finlande : le gouvernement cède à la pression britannique et déclare la guerre à l’Allemagne et ses alliés !
Balkans : les Britanniques ne parviennent pas à faire sortir la Grèce de sa neutralité mais arrivent par contre à convaincre la Yougo de laisser entrer les troupes britanniques sur leur territoire (statut Client) ! Danger !
Allemagne : une nouvelle mobilisation de troupes est décrétée et de nouvelles unités peuvent être construites (INF de faible valeur principalement, qui viennent s’ajouter au Force Pool). On va mieux pouvoir faire face à la multiplication des fronts et des dangers !

Phases militaires :
Contrôle des mers : la Kriegsmarine subit de lourdes pertes en Atlantique nord. En Méd Occidentale l’aviation de l’Axe se venge sur l’aviation US mais le contrôle reste partagé.
Ecosse : les troupes US (ARM 5-6 et INF) passent à l’assaut et réduisent une INF ALL à Rosyth (passage d’un hex de large vers l’Angleterre). Les Allemands décident d’abandonner Glasgow (en passe d’être isolé par la poussée US) et se renforcent à Rosyth (1 INF intacte).
Tunisie : le front de l’Axe est de nouveau enfoncé, en plein centre, et une INF ALL doit être abandonnée dans le désert, hors ravitaillement ; une partie des blindés de l’Axe se replie pour se faire une santé près de Tripoli. On souffre !
Italie : des renforts allemands arrivent du nord.
Sicile : les PARA italiens souffrent mais tiennent leurs positions. Un repli sur Messine est envisagé.
Pays baltes : les Finlandais, basées en Estonie, franchissent la frontière lettone après avoir éliminé les défenseurs polonais. Mais on s’aperçoit après coup qu’on a oublié que les Finlandais ne peuvent pas entrer en Lettonie pour des raisons diplomatiques ; ils devront donc évacuer au tour prochain (ils peuvent entrer en URSS jusqu’à 3 hexs de leur frontière).
URSS front nord : fidèles à leur habitude, les Sov attaquent et attaquent encore… avec leurs blindés tout neuf… soutenus par des masses d’INF. 2 unités ALL sont réduites et éloignées du front. Mais l’offensive soviétique n’a pas permis de dégager Moscou de toute menace : la capitale est attaquable par 2 hexs, que viennent occuper tous les 4 corps ARM de la zone (16 pts d’ARM) qui, soutenus par l’aviation s’élancent une nouvelle fois en direction des coupoles du Kremlin (Sov : 2 pts ARM + 3 INF). Victoire ! Pour la seconde fois Moscou est prise ! Mais elle est cette fois tenue par deux Panzer Corps.
URSS Caucase : un colossal assaut est lancé contre Grozny (13 ARM + Roumains) qui tombe à son tour !
URSS Crimée : le siège de Sébastopol est allégé (-4 ARM).
Yougoslavie : le QG ALL prend enfin les choses en mains et une attaque combinée des forces de la région parvient enfin à capturer Belgrade. Au sud, les Italiens occupent la zone frontalière avec la Grèce, coupant ainsi l’herbe sous le pied aux Brits qui s’apprêtaient à intervenir ! En effet, la Grèce étant toujours neutre, elle ne peut pas autoriser d’attaques Brit à travers sa frontière. Les Italiens n’auraient pas été là, les Brits auraient par contre pu entrer en Yougo (sans combattre et pour pénétrer en territoire ami, c’est autorisé).
Belgrade prise, la Yougoslavie se rend (enfin).

Situation début Eté 1944 :
http://img88.imageshack.us/img88/2024/debete44na9.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hannon
Maréchal
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : Paris (Vanves)
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Danzig 1939   Lun 18 Sep à 14:48

Eté 1944
Phases politiques : Les ingénieurs US sont les premiers à avoir développé un nouveau type d’avion : les Jets. Les premiers exemplaires arrivent sur le théâtre tunisien et feront face aux as de la Luftwaffe !
Turquie : intense activité diplomatique allemande (passage au niveau 6, « Ami »).

Phases militaires :
URSS Nord : échec d’une tentative Sov de reprendre Gorki. Les forces ALL en profitent pour frapper un grand coup et, partant de Moscou d’une part, et de Gorki d’autre part, lancent deux pointes offensives convergentes qui, parvenant à se rejoindre, créent une nasse qui emprisonne 4 unités Sov (ravitaillement coupé !). Mais l’Armée Rouge nous a habitué à ressusciter sans cesse, donc pas de fausse joie…
URSS Steppes : Astrakhan tombe aux mains des Panzer Corps du groupe d’armée Sud.
Grande Offensive US :
Italie : la tête de pont US résiste à grand-peine à la pression de l’Axe (1 INF éliminée).
Ecosse : les troupes US rentrent à Glasgow (sans combats) mais échouent devant Rosyth (ARM 5-6 + INF 2-4 contre 2 INF 3-3 ALL), la porte de l’Angleterre.
France ! : des troupes anglo-américaines (4 corps dont deux blindés) partant du Maroc et d’Amérique du Nord, tentent un double débarquement surprise en Bretagne, soutenus par l’US Navy ! Les plages sont défendues par une Garnison et 1 pt de défense virtuel (règle maison). Les Alliés décident de prendre un risque en conservant les blindés pour une éventuelle exploitation et lancent leurs dés : contre la Garnison : échec ; contre l’hex adjacent : nouvel échec ! Les héroïques défenseurs du Mur de l’Atlantique font de nombreux prisonniers (Landing Crafts détruits : pas de possibilité de retraite ! 2 INF US éliminées…). Gros coup dur pour les Alliés. Le D-Day est un échec retentissant.
Libye : Les US se vengent en Afrique : d’aérodromes de Tunisie et de Malte deux corps PARA prennent leur envol… et tombent à pic sur Tripoli ! La ville, défendue par une faible garnison, tombe aux mains des hommes venus du ciel et le QG italien en Libye est capturé (éliminé) ! Le front est pris à revers et décapité ! Il ne reste plus que des troupes ALL en Libye et celles-ci tentent de se replier plus à l’Est, sous la pression des Sherman. La Libye est perdue…

La Reddition italienne est testée : 3 ou moins à faire sur 2d6 : ouf, l’Italie continue la lutte ! (score un peu difficile à obtenir car le Royaume Uni a capitulé et l’Egypte est tombée, d’où des modificateurs importants).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hannon
Maréchal
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : Paris (Vanves)
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Danzig 1939   Mar 19 Sep à 12:58

Photo de « fin automne 44 » en bas de message.

Automne 1944
Phases politiques : La Grèce est à la limite d’une alliance avec le Common Wealth (9/10)…

Phases militaires :
Italie : l’ALL lance deux attaques contre Rome où se trouve le QG du 1er Groupe d’Armées US. 1 INF US est réduite.
Libye : la retraite ALL frôle la déroute et l’encerclement des unités d’arrière-garde (très amoindries) est évité de peu.
France ! : Les Alliés retentent un débarquement en Bretagne (région de Lorient) ! INF US en tête, ARM en seconde vague. Le débarquement réussi ! et les blindés s’empressent de débarquer pour foncer sur St-Nazaire et sa Garnison : combat d’exploitation réussi, la ville est prise ! Les US s’offrent un passage vers le cœur de la France…

URSS : Les Soviétiques ont des ressources physiques et morales inépuisables : ils lancent rien moins qu’une Grande Offensive et ordonnent à l’ensemble de leurs forces de passer à l’attaque !!!
Objectif : Moscou : les Sov tentent de reprendre leur capitale par une habile et puissante manœuvre : 1ère phase : attaque victorieuse d’un hex adjacent par 7 pts d’ARM puis combat d’exploitation contre Moscou défendue par 1 INF 3-3 et 1 ARM 4-6 pour les affaiblir. Mission réussie : l’ARM ALL est réduit.
2ème phase : attaque directe de Moscou par 8 pts d’ARM de la Garde depuis le nord… (on croit rêver, où vont-ils chercher tout ça !). 6 pertes à faire, mais seulement 4 de faites… ouf, les ALL résistent de justesse mais l’ARM est détruit. Plus loin au nord-est les Sov parviennent à reprendre Gorki aux Roumains.
La contre-attaque ALL permet de s’emparer de Kalinin, de reprendre Gorki et d’emprisonner plusieurs corps Sov dans une nouvelle poche (éliminés).
Vitebsk : les défenseurs Sov tentent une sortie et parviennent à détruire un QG ALL qui s’était aventuré seul un peu trop près !
Grozny : un assaut Sov est repoussé.
Batumi (port du sud de la Mer noire) : les Roumains échouent à prendre la ville.
Les 3 Panzer Corps de la région reçoivent l’ordre d’évacuer le secteur. Direction la France ! Le Caucase soviétique semble donc devoir échapper pour longtemps aux forces de l’Axe...
Finlande : quelque part en Mer baltique une flotte ALL comportant cuirassés et barges de débarquement file vers le nord…Elle se présente devant la capitale finlandaise, fait donner du canon et débarque ses troupes ! La ville tombe sans résistance, les forces finlandaises étant trop occupées par leurs combats en Russie…Erreur d’inattention du joueur allié, qui se paye cher. La Finlande demande la paix.

Ce dernier coup du sort plombe enfin le moral des Alliés, qui proposent de s’arrêter là et de passer à la table des négociations. On arrête donc la partie, qui fût très épique et toujours tendue même pour l’Axe.

Debriefing dans un prochain message.

Situation fin automne 44 :
http://img137.imageshack.us/img137/6431/finaut44aq2.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hannon
Maréchal
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : Paris (Vanves)
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Danzig 1939   Jeu 21 Sep à 9:38

Debriefing

Etrange partie qui s’ouvre sur une Pologne neutre et se finit par une invasion allemande de la Finlande… Mais à aucun moment je n’ai trouvé tout cela délirant ; au contraire tout ça m’a semblé cohérent et un « what if » crédible !
Au fait : victoire de l’Axe selon les conditions du scénario (si si) mais ce qui nous intéressait c’était de savoir qui allait gagner la Guerre.

La suite ? : 1945 et + ?
Je pense que si on avait continué l’URSS aurait tenu encore longtemps. Pour la faire capituler il restait à prendre Leningrad (forteresse + restes de l’Armée Rouge), Sébastopol (forteresse) et Erevan (dans les montagnes).
L’Italie aurait pu capituler à n’importe quel moment mais plutôt après la chute de la Sicile ou de la Sardaigne (fin 1945 ?).
En France (qui était le véritable objectif US depuis le débarquement de Bretagne) aurait eu lieu une grande bataille. Les plans US (enfin révélés !) y prévoyaient le transfert des armées de Libye. Les Allemands auraient eu du mal à contenir cette marée verte… à moins de parvenir à enfermer les restes de l’Armée Rouge dans ses villes et de transférer le gros de l’armée ALL en France. L’ALL aurait put aussi construire une Forteresse à Paris (20 BRP quand même mais sans doute rentable).
Le but des USA étaient ensuite de conquérir l’Allemagne directement plutôt que de libérer le Proche Orient et le Royaume Uni. Mais ce n’était pas gagné d’avance et on aurait assisté en Europe de l’ouest à un match entre les armées quasi au complet des USA et de l’Allemagne …

Il est également fort possible qu’un nouveau front se soit ouvert en Grèce, à la charge des britanniques, ce qui aurait réduit d’autant les forces ALL disponibles pour la France. Mais l’ALL aurait riposté en cédant la Syrie à la Turquie pour la convaincre d’entrer dans la danse.

Je pense que la partie aurait pu s’arrêter en 1946, mais pas forcément par une victoire alliée (une défaite terrestre US est envisageable).

Erreurs des deux camps
Alliés/URSS :
- trop fort BEF en France en 1940 ?
- défense trop forte de l’Egypte aux dépens de l’Angleterre elle-même.
- attaque de la Roumanie par l’URSS : risqué diplomatiquement et militairement
- refus du Soviétique de céder du terrain, ce qui l’a conduit à subir de lourdes pertes. Par contre, quelle défense agressive de la région de Moscou (grrr…), avec un moral incassable !
- US : la Sardaigne ou la Sicile aurait du être prise vite pour augmenter les chances de reddition italienne (2 pts / île contre 1 pt pour la Libye).

Axe :
- trop faible défense de Rome qui se laisse prendre très facilement par un débarquement.
- idem pour Tripoli, prise par assaut aéroporté.
- La Yougoslavie !!! : j’aurais dû l’envahir quand il en était temps ! Les armées alliées ont failli s’y incruster en masse. Et puis sa conquête a été pitoyable : environ 1 an pour en venir à bout car j’ai trop attendu pour y envoyer les moyens nécessaires (sous-estimation des Yougo).
- URSS : siège stérile et coûteux de Sébastopol ; et peut-être ne fallait-il pas envoyer 3 ARM dans le Caucase mais les envoyer au nord pour en finir avec l’Armée rouge ?


Pour finir, la partie nous aura permis de mieux maîtriser les règles et de tester une nouvelle fois nos règles Maisons (qu’on a peaufiné).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Danzig 1939   

Revenir en haut Aller en bas
 
Danzig 1939
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La légion Etranger pendant la Seconde Guerre mondiale (1939 - 1945)
» ARTHUR RACKHAM (1867-1939)
» Les armes de la LEGION ETRANGERE de 1939 à 1979.
» Moteur Deutz sur péniche
» La légion Etranger pendant la Seconde Guerre mondiale (1939 - 1945)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Third Reich (Avalanche Press) :: Comptes Rendus-
Sauter vers: